Rebondissements.

Je tiens déjà tout de suite à m’excuser pour la qualité de cet article mais j’ai oublié mon ordinateur chez moi et donc je ne peux écrire que depuis mon téléphone ! ^^’

Il y a 2 semaine environs,  j’ai ressenti des douleurs au bas ventre, la glaire cervicale était présente mais étant en pause pma je n’ai pas cherché à comprendre plus loin.
Quelques jours plus tard j’ai commencé à avoir mal aux tétons et c’est la que j’ai réalisé … pour la première fois en 2 ans, je venais d’ovuler seule !

Malheureusement les choses ne sont jamais heureuse bien longtemps puisque j’ai fait une grossesse biochimique ( l’embryon stoppe son développement pendant l’accroche et se décroche très rapidement. Sur internet ils considèrent ça comme une fausse couche ultra précoce. ).
Mais regardons les choses de façon optimiste, mon corps a fonctionné seul donc c’est un bon début 🙂

Ça redonne de l’espoir et ça booste pour la suite ! 🙂 

Je vous souhaite une bonne semaine et soyez heureux ❤

PHYTOTHÉRAPIE.

phytotherapie_480
Quand j’ai décidé ( après discussion avec mon mari ) de stopper les traitements,  j’ai voulut tout de même ne pas abandonner totalement les essais.

Après renseignements j’ai découvert que la phytothérapie avait de bons résultats sur les OPK mais le seul inconvénient c’est bien sûr le prix des produits vu qu’il en faut plusieurs différents mais également le fait qu’il ne faut pas être pressé pour les résultats ( env. 6 mois pour voir les 1er effets ). Après réflexion j’ai sauté le pas et je suis allée faire mes emplettes.

Mes prises ce constitue donc des plantes suivantes :

-Comprimés d’huile d’onagre en 1 ère partie de cycle ( améliore la qualité et la quantité de glaire )

onagre_4
-Gattilier + sauge en 2 ème partie de cycle ( progestero-like, aide au soutien de la phase lutéale et du corps jaune )

gatt
-Hors phytothérapie je prend de l’inofolic, un complément alimentaire à base d’acide folique et de myo-inositol ( aide les opk, améliore la qualité des ovocytes )
inofolic-30-capsules

Tout ça est donc en route, je les prend depuis 1 mois et demi à peu près que je combinait à des séances d’acupuncture mais j’ai du stopper à cause du tarif des séances non prise en charge.  Cependant je vais essayer de reprendre environs 1 fois par mois parce que j’avais eu de bon résultat avec ( cycles plus court malgré une absence d’ovulation encore. )

Je me suis également remise au sport et au régime, j’ai pas mal de poids à perdre et ça ne pourra que faire du bien à mon corps pour mieux fonctionner 😉

Je ferais un bilan régulièrement sur ma perte de poids. Pour l’instant je viens de finir ma 1 ère semaine de « régime » + sport et je suis à 3.2kg de perdu !

Voilà la suite plus tard 🙂 #MmePanda

C’est partit pour les traitements !

inj
En accord avec mon gynécologue, on commence les traitements en douceur pour voir comment je réagis.
C’est donc plein d’espoir, persuadé que la première sera la bonne, qu’on s’embarque la dedans. Le traitement consiste juste à prendre un cachet ( Clomid ) durant 10 jours puis t’attendre que les échographie et les prises de sang révèle la venue d’une ovulation.
Ô miracle, j’ai un follicule à 21mm, on se voit déjà parents et tout le tralala qui va avec …
La descente est rude au verdict : Je ne suis pas enceinte.
clo
On décide alors de réessayer : échec total, aucune ovulation.

J’ai ensuite changer de gynécologue pour me diriger vers un spécialiste de l’infertilité.
Je commence donc les injections de Menopur 75ui, 3 semaines plus tard c’est le calme plat au niveau de mes ovaires. On décide donc de pousser la dernière semaine à 150ui. Grosse erreur. Je me retrouve en début d’hyperstim avec des 10aines de follicules par ovaires. On tente quand même les rapports malgré qu’on nous l’ai déconseillé à cause du risque de grossesse multiple.
Risque qui ne donnera donc rien puisque c’est un négatif qui m’attend.
me
Je décide de faire une pause, ne supportant plus les contre coups des traitements ( irritabilité, fatigue, douleurs etc… ).
Je refais un cycle d’injection en janvier de cette année qui abouti sur une ovulation mais aucune grossesse à l’horizon …

On stoppe tous les traitements. Psychologiquement je suis à bout et notre couple en pâti.

Je vais donc chercher une alternative à tout ça …

To be continued 😉

Retrouvez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/diaryofinfertility 😉

Il était une fois … l’infertilité

wpid-2015-05-11-17-54-44.pngOn peut dire que si il y a bien quelque chose dont je n’attendais pas la venue dans ma vie, c’était des soucis.
En effet du haut de mes 20 ans, les choses ont pris une tournure tout à fait inattendue.

Tout commence pour le mieux dans le meilleur des mondes, à 14 ans je rencontre Mr Panda via internet ( RIP MSN ), le feeling et l’amour est très vite au rendez-vous. Nous habitons dans deux départements différent à cette époque donc les débuts sont un peu difficile, entre la distance et nos parents qui ne nous soutiennent pas vraiment, on se demande dans quoi on s’embarque ..
Les années passant, on se voit régulièrement puis il vient habiter chez mes parents. Petit à petit de chaque cotés l’idée d’un enfant fait sa place.
En 2012 Mr trouve un emploi dans le département d’à coté, nous emménageons donc là-bas très rapidement, j’ai alors 18 ans.
Quelques mois plus tard c’est le grand saut pour tout les deux, je stoppe ma contraception et nous commençons les essais bébé ! Nous sommes aux anges, enfin nos envies vont pouvoir se concrétiser !

Seulement les choses ne vont pas du tout prendre cette tournure. Six mois plus tard je me décide à consulter un gynecologue, en effet quelque chose me tracasse …  Je n’ai aucun cycle. Je comprend vite que quelque chose cloche.
Après de multiples examens pas forcément agréable le verdict tombe : Je suis atteinte d’un syndrome des ovaires polykystiques.

La suite de cette aventure dans un prochain article 😉 #MmePanda

Une petite présentation s’impose …

wpid-img_20150301_170256.jpg Tout d’abord bienvenue ici,  ce que je l’espère va devenir mon antre rien qu’a moi hihi ..

Vous trouverez ici des articles sur des sujets très variés, que j’écrirai au gré de mes envies ! Mais quelque chose risque de revenir plus particulièrement,  c’est un mal qui me touche comme beaucoup d’autres malheureusement : L’infertilité.

Je vous ferez un article plus détaillé à ce sujet par la suite. 🙂 Voilà encore bienvenue et enjoy~ !

PS : Souhaitant garder mon anonymat ( pour le moment du moins ), vous me retrouverez sous le pseudonyme #MmePanda 😉